Arras reçu 6 sur 6

Résultat: Carvin 23 – 31 Arras

Buteurs: Jonathan Havez (14 dont 6/6 sur penalties), Jean-Michel Carlier (6), Pierre-Marie Naux (4), Arnaud Bastard (3), Paul Vandooren (2), Thomas Testi (1), Samuel Naux (1)

Gardiens: Jean-Remy Barbieux (24 arrêts sur 47 tirs), Matthias Sansonetti (0 arrêt sur 1 tir)

Spectateurs: Environ 150

Les journées se suivent et se ressemblent pour les Atrébates avec une nouvelle victoire en terre adverse face à Carvin 23-31. Après cinq victoires consécutives face à des équipes de bas de tableau, Arras affronte à ce qui s’apparente à son premier gros test qui plus est à l’extérieur. L’équipe de Carvin, quatrième du championnat de Prénationale l’année dernière et auteur d’un début de saison correct promettait une adversité relevée. Malgré l’appui de son public, Arras imposa son jeu et pût se mettre rapidement à l’abri d’une mauvaise surprise.

Toutefois Arras connaît une mise en route difficile à l’instar des précédents matchs 3-3 à la 10′. Nos handballeurs n’arrivent que très peu à accrocher le but adverse. Les enchaînements sont mal maitrisés, les tirs sont compliqués. Résultat, Arras marque très peu mais le collectif est toujours aussi solidaire en défense. On assiste donc à un match ultra-rugueux où le moindre but est un soulagement. De ce fait, le score ne décolle pas avant le quart d’heure de jeu 5-6 à la 15′ et il faut attendre 3 buts de suite de Jean-Michel Carlier pour voir Arras prendre le large. Arras commence enfin à se lâcher offensivement sous l’impulsion de Jonathan Havez qui enquille buts sur buts. La défense continue son travail de sape, ce qui aide bien son gardien Jean-Rémy Barbieux à enchaîner les arrêts telle une machine infranchissable. Carvin s’essouffle en fin de première période et semble baisser le pied: 7-11 à la 20′, 9-13 à la 25′ puis 12-17 à la mi-temps. Un écart de cinq buts qui reflète l’accélération Arrageoise en fin de période.

Début de deuxième mi-temps et même constat que pour la première période. La dynamique de buts s’estompe et le match s’enfonce dans un combat de défense. Jonathan Havez  continue son festival offensif et inscrit les six premiers buts d’Arras en deuxième période, néanmoins Arras marque ses six buts en l’espace de vingt minutes ratant quelques tirs bien ouverts, autant dire que les fans d’arrêts de gardiens et de contres étaient comblés. A ce jeu là, la défense Arrageoise fit encore du bon boulot mélangeant habillement agressivité et intelligence ce qui lui permit de maintenir l’écart avec Carvin: 13-18 à la 35′, 14-20 à la 40′, 17-22 à la 45′ puis 18-24 à la 50′. Les mi-temps se suivent et se ressemblent pour Arras, les Atrébates haussent le ton offensivement avec un Jonathan Havezinarrêtable, les contre-attaques fusent, les combinaisons s’enchaînent enfin. Bien fatigués et ne sachant plus quoi faire, Carvin baisse le pied et encaisse un 5-1 qui porte l’écart à dix buts 19-29 à la 55′. Arras réussit une nouvelle fois son travail d’usure et la salle pourtant toujours bouillante se tue littéralement. La fin de match se déroule  avec un peu de tension avec l’exclusion d’un joueur de Carvin et se finit sur le score logique de 23-31.

Premier test plus que réussi pour les Arrageois, après une brillante série de cinq victoires de rang, le RCA était attendu au tournant et on peut dire que l’équipe s’est montrée plus que conquérante. Malgré des débuts de mi-temps durs en attaque, la machine Arrageoise étouffa petit à petit l’équipe de Carvin. A confirmer Samedi prochain face à un autre gros morceau du championnat Hazebrouck.

Homme du match: Jonathan Havez

Avec ces quatorze buts, il permit à Arras de s’envoler en fin de première mi-temps et de maintenir l’écart en seconde. Une véritable machine à marquer, un cauchemar pour le gardien adverse.

Prochain match: Arras reçoit Hazebrouck à 20h45 le samedi 13 novembre salle Gambetta

Commentez cette publication

%d blogueurs aiment cette page :