Neuville-en-F. 17-26 Arras La série arrageoise continue

mercredi 24.11.2010, 14:00

Les Arrageois semblent imbattables cette saison.Les Arrageois semblent imbattables cette saison.

Vainqueurs à sept reprises en autant de rencontres depuis le début du championnat, les Arrageois ambitionnaient fort logiquement avant la partie de prolonger leur série d’invincibilité à Neuville-en-Ferrain.

Pour ce match, Clément Rollet était privé de Nicolas Flahaut touché à la tête lors de la dernière journée de championnat contre Hazebrouck.
Les Arrageois rentrent bien dans la partie et prennent rapidement deux buts d’avance (8e ; 2-4). Un écart comblé dans la foulée par les Nordistes profitant de deux échecs aux tirs consécutifs des Atrébates (15e ; 6-6). Mais la machine arrageoise se met petit à petit en marche imposant une grosse défense à leurs adversaires du soir. Dans le domaine offensif, les partenaires de Jean-Michel Carlier se montrent ultra efficaces en montée de balle et reprennent cinq longueurs d’avance (22e ; 6-11). Les Atrébates continuent ensuite à bien défendre leur permettant d’atteindre la pause avec un avantage de huit buts (30e ; 8-16). Dès le début de la seconde période, les Artésiens perdent rapidement quelques ballons en attaque ce qui permet à la formation de Neuville de continuer à espérer dans cette rencontre (38e ; 12-17). Un retour de courte durée puisque les coéquipiers de Jonathan Havez redressent la barre, bien aidés par Jean-Rémi Barbieux de gala dans les buts (55e  ; 14-23). Les Arrageois gèrent ensuite la fin de match et s’imposent au terme d’une rencontre bien maîtrisée 17 à 26 à Neuville où il n’est jamais simple de réaliser une performance. « En première période, on a raté deux penaltys et perdu cinq ballons qui nous auraient permis d’avoir un plus gros écart à la pause. On a eu également pas mal de déchets dans le duel à six mètres. En seconde période, on a eu du retard à l’allumage puis après on a remis un gros temps fort. On a vraiment bien joué dans le jeu de transition dans ce match même si des moments on a voulu aller trop vite », explique Clément Rollet. La semaine prochaine, place à la coupe de France avec un déplacement à Ronchin, formation au coude à coude avec les Arrageois en tête de Prénationale.

Ma. D.

Commentez cette publication

%d blogueurs aiment cette page :