Clément Rollet : « On peut aller au bout avec un bon parcours à l’extérieur »

 Clément Rollet croit beaucoup en son groupe, en course pour l'accession en Nationale 2.Clément Rollet croit beaucoup en son groupe, en course pour l’accession en Nationale 2.

Ce soir, à 19 h, à la salle Gambetta, le Racing accueille l’équipe nationale junior belge pour un match de prestige, de gala, mais aussi de préparation. Une bonne occasion pour faire le point avec l’entraîneur arrageois, Clément Rollet, avant une deuxième partie de saison palpitante.

PAR CHRISTOPHE HUMETZ
arras@lavoixdunord.fr PHOTO « LA VOIX »

En mai dernier, le Racing retrouvait la Nationale 3 après avoir terminé en tête de la Prénationale. Aujourd’hui, les équipiers de Rémi Evrard, revenu cet été dans la capitale de l’Artois, sont leaders de leur groupe après un parcours intéressant de sept victoires, deux nuls et une défaite. « On n’a joué que dix matches, précise Clément Rollet, mais il est vrai que l’on aurait signé des deux mains en début de saison pour être là. » Au-delà de la performance actuelle, c’est surtout le niveau de jeu pratiqué par les Arrageois qui est intéressant pour l’avenir. « On a fait de bons matches, mais je retiens surtout que l’on est capable du meilleur comme de performances moyennes. Si on veut aller au bout, il faudra stabiliser le jeu. Et surtout réussir de bonnes performances à l’extérieur. » Car si, à domicile, les hommes du président Maurice Piquet sont intraitables, ils ont plus de difficultés à l’extérieur où, en cinq sorties, ils ont concédé deux matches nuls et une défaite, surprenante, à Compiègne. « Cet unique revers a été bénéfique au groupe. Dans l’approche, ils sont depuis plus consciencieux, plus studieux. Ils doivent être capables de se mobiliser psychologiquement et physiquement pour franchir un cap. On a les armes pour réussir, même s’il faudra être plus linéaire sur un match. » Surtout que se profile un mois de janvier capital avec la venue de Chaville à Gambetta (le 7 janvier) et un déplacement au Kremlin-Bicêtre quinze jours plus tard. « Ce sont des matches importants effectivement, mais ils ne seront pas décisifs, car il y aura encore quatorze matches ensuite. Nous sommes promus, nous savons d’où nous venons et nous restons des outsiders. » Aux dents longues comme se plaisent souvent à le rappeler les joueurs qui ont envie de ne faire qu’un court passage à ce niveau. « Parce que nous sommes des compétiteurs. Mais je le répète, cela passera par des matches de haut niveau à l’extérieur. C’est là que se fera la différence. »

Matches amicaux
Alors pour préparer au mieux cette deuxième partie de saison, les Arrageois n’ont pas pris de vacances. « On a joué à Hazebrouck, un club de Nationale 1, la semaine dernière (défaite 29-24, NDLR) et on continue aujourd’hui contre les Belges. Vendredi dernier, on a aussi fait une grosse séance physique ludique avec du foot et de la musculation au programme. On ne peut pas se permettre de couper car le rendez-vous contre Chaville, c’est dans dix jours. » Clément Rollet se réjouit donc de voir tout son effectif présent ce soir pour une rencontre de travail avant tout. « On va continuer à innover, à tester certaines choses comme lors du match d’Hazebrouck.

Faire un bon match, comme ce fut le cas à Hazebrouck où tout le monde a joué le jeu, c’est aussi une bonne séance de travail. » Avant d’attaquer 2012, le Racing veut répéter une dernière fois ses gammes, histoire de rester dans le coup. « Nous sommes cinq ou six équipes dans le coup. Il y a déjà une chose certaine, c’est que nous avons pérennisé la place du club à ce niveau avec un maintien quasi assuré.

» Et de poursuivre, après un temps d’arrêt : « Maintenant, il y a un coup à faire dès janvier. Et c’est en continuant à travailler que l’on réussira à marquer les esprits. Dans notre groupe, il y a plusieurs formations qui sont là depuis quelques années et qui cherchent aussi à accéder. On sait qu’il y a deux places en fin de saison pour rejoindre l’étage supérieur. À nous d’être prêts à relever le défi. » •

RC Arras – Équipe nationale junior de Belgique, ce soir à 19 h, à la salle Gambetta.

Commentez cette publication

%d blogueurs aiment cette page :