Le Racing accueille Crépy-en-Valois pour assurer et se rassurer

 Carlier et les Arrageois doivent se refaire la cerise après leur déconvenue picarde. PHOTO PASCAL BONNIERECarlier et les Arrageois doivent se refaire la cerise après leur déconvenue picarde. PHOTO PASCAL BONNIERE

Une semaine après son premier revers de la saison à Compiègne, le Racing retrouve sa salle Gambetta pour la venue de Crépy-en-Valois.

Un match que Clément Rollet, l’entraîneur arrageois, attend avec beaucoup d’impatience : « J’ai eu un peu de mal, jusqu’à mardi après-midi, à digérer cette première défaite. Mais ensuite, j’ai été rassuré par les deux séances d’entraînement de mardi et jeudi, où les garçons ont bien travaillé. Maintenant, c’est sur le terrain qu’il faut valider tout cela. » Surtout que le RCA va se frotter à un adversaire qui ne se déplacera pas en victime et qui a des arguments à faire valoir. « Crépy a mal débuté son championnat. Mais il revient bien désormais. C’est une équipe agressive en défense, très dynamique, avec des joueurs expérimentés. » Exactement l’adversaire qu’il faut aux Arrageois pour digérer la déception de Compiègne. « Il faut retrouver le goût de la victoire et retrouver cette dynamique qui nous fait défaut lors des matches à l’extérieur. » Cela passe par un incontournable, asséné par Clément Rollet : « Surtout finaliser nos actions. » Car c’est là que le bât blesse.

Depuis quelques matches, le Racing se procure un nombre incalculable d’occasions nettes, de duels avec le gardien, de situations dangereuses à sept mètres, mais sans conclure. « Il nous manque de l’efficacité offensive. C’est dommage car, derrière, nous sommes toujours la meilleure défense du championnat. » Un statut à défendre ce soir, pour éviter toute psychose ou doute en cas de résultat négatif. « Réalisme et confiance seront deux mots très importants. On a besoin d’assurer notre place de leader et de nous rassurer après la première défaite. On doit marquer encore et encore. » Pour ce match, Clément Rollet attendait le dernier entraînement d’hier soir pour donner son groupe. Samuel René-Corail, désormais qualifié, est disponible.

« Tout le monde est sur le pont, il n’y a pas de blessés, ni de bobos. Dans ma réflexion, j’inclus la match de l’équipe 2, en Prénationale, qui est très important pour le club. Comme le groupe est complet, il y aura des joueurs qui évolueront avec la réserve. » Lesquels ? Réponse ce soir à partir de 18 h 30 à la salle Gambetta-Carnot pour une belle soirée de handball qui devrait apporter de nouvelles réponses sur les capacités du Racing à toujours jouer les premiers rôles en Nationale 3. •

CHRISTOPHE HUMETZ

RC Arras (3e) – Crépy-en-Valois (8e), ce soir à 20 h 45, salle Gambetta-Carnot.

En lever de rideau, à 18 h 30, la réserve arrageoise, actuellement dixième de Prénationale, reçoit les Ronchinois du HBC Mélantois, leaders du championnat.

Commentez cette publication

%d blogueurs aiment cette page :